Médecine du travail

Le programme de médecine du travail, c’est :

Une formation d’une durée de deux ans spécialisant les résidents aux aspects préventifs, cliniques et administratifs des besoins de santé des individus et des groupes par rapport à leur environnement de travail, incluant la reconnaissance, l’évaluation, le contrôle, la gestion et la réadaptation ayant trait aux maladies et aux blessures professionnelles, ainsi que d’autres affections ayant une incidence sur la capacité à travailler.

Le programme de médecine du travail comporte 26 périodes dont 4 semaines de stages obligatoires. Il est accessible à partir de 2 spécialités primaires : la médecine interne et la médecine communautaire (santé publique & médecine préventive). Il comprend 3 volets : académique, clinique et pratique. Le volet académique porte sur l’acquisition de connaissances nécessaires à la pratique de la médecine du travail, le volet clinique touche les habiletés à acquérir pour évaluer, diagnostiquer, dépister, surveiller et traiter les problèmes de santé reliés au travail et enfin le volet sur la pratique de la médecine du travail vise à exposer le résident aux différentes pratiques en médecine du travail (milieu clinique et hospitalier, santé publique, entreprise et secteur médico-administratif).

En chiffres

  • 12 professeurs
  • 1 résident

Structure du programme

        • Législation éthique (1 et 2 périodes)
        • Hygiène du travail (2 à 3 périodes)
        • Aspects médico-administratifs (10 périodes)
        • Pneumologie (7 périodes)
        • Toxicologie (8 à 9 périodes)
        • Ergonomie et TMS (10 et 11 péiodes)
        • Risques biologiques, maladies infectieuses
        • Épidémiologie et biostatistiques (14 et 15 périodes)
        • Santé mentale/psychiatrie (16 à 17 périodes)
        • ORL/ophtalmologie (18 périodes)
        • Dermatologie (19 périodes)
        • Organisation et gestion de la santé au travail (20 périodes)
        • Santé environnementale (21 périodes)
        • Stages en entreprise (22 à 25 périodes)

Milieux de formation clinique

CISTE Clinique interuniversitaire de santé au travail et de santé environnementale
CTQ Centre de toxicologie du Québec
CLP Commission des lésions professionnelles
CSSS/SAT Centre de santé et des services sociaux/ santé au travail
CSST Commission de la santé et sécurité au travail
CHUM Centre hospitalier de l’Université de Montréal
CUSM Centre Universitaire de McGill
DSEST Département santé environnementale et santé au travail – Université de Montréal
DSP Direction de la santé publique
HSC Hôpital du Sacré-Cœur
INSPQ Institut national de santé publique
ITM Institut thoracique de Montréal

×