Chaire Myélome Canada sur le myélome multiple de l’Université de Montréal à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Titulaire

Dr Richard LeBlanc, Professeur adjoint de clinique, CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal HMR

Objectifs

  • Créer un noyau de scientifiques dont la priorité est de combattre le myélome multiple;
  • Améliorer les soins des patients atteints de myélome multiple par la diffusion rapide des nouvelles connaissances aux patients et aux médecins québécois oeuvrant en milieu communautaire :
    • a) rédaction et mise à jour régulière d’un guide thérapeutique (site web),
    • b) séances éducatives et réunions scientifiques.
  • Améliorer les soins aux patients atteints de myélome multiple grâce à la recherche clinique :
    • a) par un meilleur accès à des protocoles thérapeutiques innovateurs,
    • b) en créant des liens avec l’industrie pharmaceutique.
  • Développer la recherche fondamentale par :
    • a) une meilleure compréhension des mécanismes biologiques de la maladie,
    • b) la conception de nouveaux traitements grâce aux découvertes scientifiques effectuées à l’HMR/IRIC.
  • Former une relève médicale et scientifique de qualité

Description

Lancement de la nouvelle Chaire Myélome Canada – UdeMNouvelles

Activités et objectifs de la Chaire
Le myélome multiple frappe environ 5 personnes par 100 000 habitants/année; c’est le cancer hématologique le plus fréquent après les lymphomes (cancers des ganglions). Pratiquement impossible à guérir, sauf pour de rares exceptions à l’aide de la transplantation allogénique de cellules souches, le temps de survie est de 5 à 7 ans après le diagnostic et le traitement est devenu particulièrement complexe au cours des dernières années.

La meilleure expertise pour le myélome multiple au Québec est à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) où plus de 50 cas sont évalués par année et la recherche clinique y est déjà solidement établie.

L’enseignement et la recherche sur le myélome multiple est une priorité pour le service d’hémato-oncologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, la Banque de cellules leucémiques du Québec, le Centre de recherche de l’HMR et l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC). L’HMR et l’Université de Montréal ont cinq atouts majeurs pour étudier et traiter ce cancer:

1- une équipe clinique pluridisciplinaire (médecins, infirmières, archiviste, personnel de laboratoire) œuvrant au sein d’une clinique spécialisée établie depuis plusieurs années.

2- un Programme de fellowship en greffe de cellules souches hématopoïétiques;

3- la Banque de cellules leucémiques (BCLQ) pour collecter des spécimens de moelle de patients avec le myélome;

4- le Centre de recherche de l’HMR, avec, entre autres, son Centre d’excellence en thérapie cellulaire, pour développer de nouveaux traitements impliquant l’auto et l’allogreffe grâce à ses expertises en recherche fondamentale, translationnelle et clinique;

5- une collaboration étroite et privilégiée avec l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC)

×