Nouvelle technologie de stimulateur cardiaque

7 novembre 2014

Première Québécoise à l’Institut de Cardiologie de Montréal
29 octobre 2014

Implantation d’un nouveau stimulateur cardiaque miniaturisé et sans sonde

Des cardiologues de l’Institut de Cardiologie de Montréal (IC) spécialisés dans les troubles du rythme cardiaque ont implanté pour la première fois au Québec un nouveau stimulateur cardiaque plus petit qu’une pile AAA. À la différence d’un stimulateur traditionnel, il réside entièrement dans le ventricule droit du cœur. Ainsi, ce stimulateur s’implante sans sonde et sans incision thoracique, et ne laisse donc ni cicatrice, ni protubérance permanente sous la peau.

Le 24 octobre 2014, les docteurs Bernard Thibault et Marc Dubuc, cardiologues électro-physiologistes à l’Institut de Cardiologie de Montréal et professeurs de médecine à l’Université de Montréal, ont réalisé cette intervention auprès d’un patient âgé de 87 ans. À peine après 24 heures après son intervention, ce dernier recevait son congé de l’hôpital et retournait dans le confort de son foyer.

« Le stimulateur sans onde Nanostim est dix fois plus petit qu’un stimulateur conventionnel et il s’agit de la technologie la moins invasive sur le marché, » souligne le Dr Guerra, Chef du servie de médecine qui a participé à l’intervention. « Il s’agit d’un avantage de taille puisqu’on sait que plus de 250 000 Canadiens sont porteurs d’un stimulateur et que leur nombre augmentera d’année en année avec le vieillissement de la population. Sa petite taille et l’absence de boitier améliore grandement le confort du patient et on espère diminuer le risque de complications ».

Développé par St. Jude Medical, le stimulateur Nanostim a été implanté sous anesthésie locale dans le cadre de l’essai clinique international LEADLESS II pour lequel l’ICM est le seul centre québécois. Pour implanter le stimulateur les deux cardiologues ont eu recours à une intervention minimalement invasive. Ils ont introduit un petit cathéter dans l’aine du patient et l’ont dirigé par une veine jusqu’au cœur. Une fois le stimulateur en place, ils l’ont fixé à la paroi interne du cœur, près de la pointe inférieure du ventricule droit avant de retirer le cathéter.

×