Médecine de soins intensifs adultes

Le programme de médecine de soins intensifs adultes, c’est :

Une formation d’une durée de deux ans préparant les résidents à faire face à des situations cliniques variées, où les patients ont subi ou risquent de subir une défaillance d’un seul ou de plusieurs organes, mettant leur vie en danger.

L’expansion rapide des connaissances relatives au traitement des patients en phase critique, les nouvelles techniques de maintien des fonctions vitales et les enjeux sociétaux plus complexes (légaux, moraux, déontologiques), nécessite une formation des résidents qui ont appris à reconnaître et à prendre en charge des patients de manière globale.

Ce programme se caractérise par une exposition clinique exceptionnelle, par le dynamisme de ses professeurs ainsi que par l’approche par compétence CanMEDS, qui permet de former des spécialistes de haut niveau.

En chiffres

  • 36 professeurs
  • 10 résidents

Structure du programme

Le programme de médecine de soins intensifs de l’Université de Montréal est destiné à former des intensivistes solides pouvant œuvrer tant en milieu académique qu’un milieu communautaire. Notre programme comprend deux années de formation dont une est totalement dédiée aux stages cliniques en soins intensifs et l’autre à des stages reliés à la spécialité.

Le programme de l’Université de Montréal possède des caractéristiques uniques :

  • L’enseignement du curriculum est principalement assuré par la tenue d’un séminaire d’une journée complète à tous les mois à l’intérieur duquel le curriculum du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada est revu; en plus, un club de lecture et une activité visant à rencontrer les objectifs des compétences transversales CanMEDS ont lieu;
  • La médecine de simulation haute-fidelité est incluse dans le programme;
  • Un enseignement en échographie de monitoring est assuré à tous les résidents;
  • L’enseignement de l’éthique est très développé;
  • La participation à un projet de recherche est obligatoire et le support est assuré pour réaliser cette activité;
  • Outre l’évaluation standard des stages, des évaluations formatives de type ECOS ont lieu régulièrement de même que des évaluations spécifiques de certaines compétences comme la communication;
  • Un journal est publié afin d’informer tous les résidents de même que les professeurs des différentes activités du programme.

Le programme de médecine de soins intensifs de l’Université de Montréal a reçu un agrément complet du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 2008. Une des forces notées était le bonheur des résidents.

Milieux de formation clinique