Chaire Pfizer en athérosclérose de l’Université de Montréal

Titulaire

Dr Jean-Claude Tardif, professeur titulaire à l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Objectifs

  • Recherche clinique et recherche fondamentale sur la progression et la régression de l’athérosclérose, la dysfonction endothéliale, l’inflammation et le stress oxydant
  • Étude des forces physiques agissant sur la paroi artérielle et nouvelles modalités d’imagerie de l’athérosclérose.

Description

L’athérosclérose est la principale cause de décès dans le monde. La création de la chaire place les chercheurs canadiens à l’avant-plan de ce domaine particulier de la cardiologie, tandis que les compétences, l’expertise et le savoir-faire rassemblés au sein de cette chaire sont garants d’avancées médicales substantielles.

Les travaux de la chaire visent non seulement à identifier les interventions qui peuvent stabiliser, voire faire régresser l’athérosclérose, mais également à quantifier ces effets dans le cadre d’études précliniques et cliniques. Aussi, ils permettent d’évaluer les effets des nouveaux traitements sur les plaques athéromateuses vulnérables, au moyen de techniques d’imagerie de pointe.

Les cocréateurs de ce projet désirent étudier les interactions entre la composition de la plaque et forces physiques mises en cause dans leur rupture, grâce à des modèles in vitro et ex vivo, ainsi que chez des patients atteints d’athérosclérose. La quantification in vivo de l’inflammation, la fonction endothéliale et d’autres processus clés seront aussi évalués.

×