Chaire Philippa et Marvin Carsley en cardiologie

Titulaire

Dr Peter Guerra, professeur adjoint de clinique à l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Objectif

Cette chaire vise à développer un programme de recherche axé sur la génétique et la pharmacogénomique cardiaques. Elle aura également un volet pratique : une clinique consacrée aux maladies cardiaques génétiques. Sur le plan de la formation, la chaire diffuse des connaissances provenant des travaux de recherche et des observations effectuées dans la nouvelle clinique.

Description

Au Québec, plusieurs maladies cardiaques sont d’origine génétique. Certaines maladies génétiques rares peuvent avoir des conséquences graves comme la mort subite chez de jeunes patients. Dans le cas des maladies coronariennes, qui touchent particulièrement les Québécois, 20 % à 30 % de la population présente des prédispositions génétiques à ce type de pathologie.

Les chercheurs ne manquent pas de patients pour effectuer leurs travaux puisqu’ils ont à leur portée, au Québec, un important bassin de sujets qui souffrent de maladies cardiaques dont l’origine est génétique. De surcroît, en raison de la mobilité moindre de la population en région, ces patients se prêtent bien à la recherche clinique où il est important de pouvoir effectuer un suivi serré.

La recherche en génétique et en pharmacogénomique cardiaques n’en est qu’à ses débuts. En créant la Chaire Philippa et Marvin Carsley, l’Université de Montréal et l’Institut de Cardiologie de Montréal se placent à l’avant-garde de la recherche dans ce domaine. Grâce à cette chaire, l’Institut de Cardiologie de Montréal a la possibilité d’entreprendre une recherche très innovatrice et de s’imposer comme leader dans le domaine.

×